Les Compagnons des saisons / Conseils / Glossaire / Fleurs / Bruyère : plantation et entretien

Bruyère : plantation et entretien

La bruyère est une jolie plante au feuillage fin composé d’une multitude de petites fleurs en clochettes. Il existe des bruyères d’hiver (comme Erica par exemple) mais aussi des bruyères d’été (la calluna vulagris). La bruyère la plus connue est celle d’hiver puisqu’elle est très décorative par son feuillage et ses petites fleurs persistantes roses, rouges ou blanches. Découvrez comment bien planter et entretenir vos bruyères !

PLANTATION

Quand le planter ? 

La bruyère peut se planter lors de 2 périodes : au printemps ou bien à l’automne (en dehors des périodes de gel et de sécheresse).

L’exposition : la bruyère se plaît principalement au soleil ou à la mi-ombre.

Le sol :  la bruyère a besoin d’un sol drainé, léger et acide. Certaines variétés de bruyères comme l’Erica vont préférer un sol plus sableux.

Comment le planter ?

  • Humidifier la motte dans une bassine remplie d’eau.
  • Creuser un trou assez profond pour y installer la motte. Si vous plantez plusieurs bruyères, pensez à bien espacer vos plants entre 30 et 50 cm. 
  • Si besoin, compléter le sol en apportant de la terre de bruyère, de la pouzzolane…
  • Mettre votre bruyère dans le trou de plantation.
  • Bien arroser après la plantation. 

ENTRETIEN

La bruyère est une plante qui nécessite très peu d’entretien. Elle est d’ailleurs très résistante au froid. Vous n’aurez donc pas besoin de la protéger pendant les périodes froides. Certains gestes permettront de le garder en bonne santé.

  • Arrosage : la bruyère n’a pas besoin de beaucoup d’arrosage. Pensez à l’arroser uniquement la première année de plantation. Cependant, si jamais vous rencontrez une période de sécheresse prolongée, vous pouvez lui apporter un peu d’eau. 
  • Taille : vous pouvez tailler vos bruyères juste après leur floraison.

Utilisation et association

  • Utilisation : la bruyère est très utilisée en pot pour habiller le rebord d’une fenêtre ou un balcon, en massif, en haie arbustive ou encore en couvre sol.
  • Association : vous pouvez associer vos bruyères avec le cyclamen, l’hellébore, les graminées, les bulbes…

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.